17/08/2014

Balade en bords de Loire

fourche, nature à saint-etienne, balade Loire

Entre deux averses, nous avions tous besoin de prendre un peu de temps pour respirer, sortir, nous aérer… et surtout permettre aux enfants de se défouler après 5 jours passés quasi-enfermés sans bouger (merci la météo).

Nous voilà parés de nos plus vieux baskets pour patauger dans la boue et longer pour quelques kilomètres les bords de Loire. J’avoue, je ne suis pas une fan de nature et je suis plus à l'aise sur le bitume pour parcourir des heures durant la ville à faire du lèche vitrine. Cependant, même si les paysages n’avaient rien pour me subjuguer, marcher, marcher, marcher et respirer ça fait du bien.

balade en bords de Loire, été 2014

Voir le grand courir et se défouler et la petite s’émerveiller d’un rien, jouer à jeter des cailloux dans l’eau, s’extasier de longues minutes tous ensemble devant une grenouille et prendre le goûter au bord de l’eau… Voilà de quoi donner un air de vacances à ces derniers jours de repos bien tristes avec tout ce gris et toute cette pluie dans le ciel depuis que nous sommes rentrés…

Mon trophée : un beau bouquet très éphémère de fleurs sauvages que j’ai pris plaisir à composer au fil de la balade.

flower power, bouquet 2014; fleurs sauvages, bords de Loire

15/08/2014

In love with... ma salle de bains

Salle de bains, décoration SDB, esprit méditérrannéen

Ma salle de bains est une sorte de cocon. Un havre de repos aux accents du sud, un refuge où je me sens bien. J’ai choisi avec soin les carreaux, les couleurs et les accessoires. Je l’ai voulu simple, pratique, méditerranéenne et féminine. Du blanc sur les murs pour la luminosité, une frise en terre cuite pour le plaisir de la matière brute et des carreaux bleus peints à la main pour une touche de luxe simple. Une harmonie de couleurs qui me fait penser à la Provence.

J'aime m'y prélasser sous la douche et la transformer en hammam...

DSC03164.JPG

Prendre de longs bains chauds au coeur de l'hiver.

décoration provençale

Prendre un peu de temps pour moi et me tartiner de crème ou de ma prodigieuse huile Nuxe dont le parfum me transporte...

savon de provence

Décoration salle de bains, déco provençale

Et regarder par la fenêtre, en imaginant qu'au loin, derrière les feuillages, la mer danse et m'appelle...

fenêtre de salle de bains

 

13/08/2014

Bientôt la rentrée...

cartable angry birds.jpg

Ca sent la fin des vacances. Après quelques mois d’absence, je repasse par ce blog fantôme et je me dis qu’il serait peut-être temps d’en changer. Ou pas. Après tout, le problème n’est pas ce blog mais la régularité que j’ai du mal à instaurer ici pour écrire entre deux rendez-vous, deux bibis, deux déplacements… Bref, la vie de toute femme normale, avec un boulot et deux enfants. Je me demande comment font certaines pour y consacrer autant de temps… Pourtant, ce ne sont pas les idées de posts qui manquent.

En quelques mots, ces dernières semaines j’aurai pu écrire sur les petits plaisirs que je me suis offert, une robe en quatre exemplaires, une excursion au centre commercial de Lyon Confluence que je  n’avais encore jamais parcouru, les quelques jours de vacances au soleil qui viennent de se terminer… ou encore sur les progrès extraordinaires de langage de ma petite puce qui s’est mise à parler avec de vrais mots et de petits bouts de phrases en quelques jours à peine, sur sa bouille d’amour qui me fait chavirer ou encore sur les premiers achats pour la rentrée scolaire de mon fils au CP qui me font faire un énorme bond dans le temps…

Et d’autres idées de post, j’en ai encore en stock… tout plein. Encore faut-il prendre le temps… Ou pas.

 

01/05/2014

Simply chic

Set polyvore, simply chic, mode 2014

 Set by Polyvore

 

Longtemps j'ai eu envie d'avoir les moyens d'acheter des vêtements de quelques marques que je trouvais originales. Des coupes qui sortent de l'ordinaire, des mélanges de tissus, des fantaisies brodées, cousues... bref, des pièces qui à elles seules suffisaient à créer un style. Les IKKS, One Step, Jean-Paul Gaultier, Marithé & François Girbaud et j'en passe... m'ont longtemps fait les yeux doux.

J'apprécie toujours ces marques, leur créativité, leur originalité. Pourtant, aujourd'hui, je me surprends à avoir de plus en plus souvent envie du contraire. Je commence à rechercher des pièces simples, mais de belle qualité. Envie d'un beau jean, d'un beau blazer bien coupé, d'une belle paire de chaussures et d'un beau sac. Et pour que l'ensemble ne soit pas fade et sans couleur, relever le tout avec un ou deux accessoires un peu forts : un énorme collier fantaisie, un bracelet qui brille ou une ceinture bien présente.

J'ai ainsi cédé récemment à la simplicité des mythiques ballerines Repetto, vient d'acheter un t-shirt gris tout simple mais tout doux chez Cos (25 euros), et commence à rechercher THE jean qui me fera des jambes et des fesses de rêve * (si je ne mange pas trop de Nutella d'ici là).

Depuis quelques jours, je m'amuse à agrémenter des tenues basiques avec quelques bijoux fantaisies, comme mon merveilleux bracelet Swarowski** gris que j'adore, ou encore quelques colliers que je vous montrerai plus tard. Et je trouve que le résultat final, loin d'être parfait, me conduit petit à petit vers un style un peu plus proche de moi...

* si vous avez des conseils pour un beau jean, dans un budget qui reste raisonnable (pas au-delà de 150 euros ce qui n'est déjà plus très raisonnable), dans une coupe adaptée à une personne qui n'atteint pas les 1,60 m... Je suis preneuse ! Merci :-)

 

** Slake grey bracelet

bracelet swarovski, slake grey bracelet

27/04/2014

Repetto... J'ai craqué

sac repetto

"Comme tu as bien fait, les miennes ont 6 ans et n'ont pas bougé!".

Je n'ai pas nécessairement besoin qu'on me le confirme, mais vu l'investissement, je suis malgré tout rassurée par ce retour d'expérience.

ballerines repetto


Au départ, je voulais juste faire un détour par la boutique de mon enfance, à Marseille. Celle où j'achetais mes demi-pointes, mes pointes et quelques juste-au-corps...  15 ans de danse classique, ça ne s'oublie pas.

repetto

Et puis je voulais essayer les mythiques ballerines, pour savoir quelle était exactement ma pointure (Repetto taille petit, mais comme je fais un petit 36... Bref). J'aurais ainsi pu m'en faire offrir une paire à l'occasion d'un prochain noël ou anniversaire. Ca, c'était le deal de départ.

Quel plaisir d'entrer dans l'univers de la danse, de respirer ce lieu, de faire remonter tous ces souvenirs de petite fille. Comme une enfant, se laisser émerveiller par la ronde colorée de ballerines, en faire le tour, avoir envie de toutes les essayer. Puis se laisser séduire par la vendeuse, prévenir que ce n'est pas pour un achat aujourd'hui et enfiler les délicats souliers. Se sentir comme cendrillon qui enfile sa pantoufle de vair...

Se mirer et se dire que oui, vraiment, la coupe, l'échancrure repetto, et le confort... Il n'y a pas mieux. Se dire que ça fait tellement longtemps que j'en rêve. Se demander si après tant d'années de quête de substituts plus ou moins (et d'ailleurs plutôt moins) satisfaisants, je pourrais attendre ou pas encore quelques mois dans l'hypothétique espoir de les trouver un jour au pied de l'arbre... Et puis l'été approche, alors je me suis dit "il est peut-être temps d'investir dans "les vraies". Ajoutez à cela une prime qui ne doit pas tarder à venir et un treizième mois qui va bientôt suivre...

Alors, j'ai cédé à la tentation.

Et comme pour mon amie, j'espère qu'elles m'accompagneront longtemps. Je les ai prises noires, classiques. Mais avec un cuir travaillé qui fait toute la différence. Les éditions limitées ont un coût. 205 euros... Avec ce budget j'achète en principe au moins 3 paires de chaussures en hiver et au moins 4 en été. Mais au final, quel bonheur de se faire plaisir. Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps... n'est-ce pas ?

ballerines repetto

ballerine repetto python

Alors avis aux amateurs de petits bonheurs. Repetto, c'est un bout de luxe à la française. Finies à la main, un cuir de qualité, une coupe parfaite... Si vous ne savez pas quoi offrir à votre dulcinée... et que celle-ci aime la danse... Vous taperez forcément dans le mille.

PS : au cas où cela intéresserait quelqu'un... En Repetto, je fais donc du 37. Voilà, c'était juste au cas où ;-)